• ça reste là

    Quelques secondes seulement,

    Ça suffit largement,

    Pour changer une vie,

    En en supprimant une partie.

     

    Quelques minutes seulement,

    Ça suffit amplement,

    Pour transformer les sourires,

    En de douloureux souvenirs.

     

    Quelques heures seulement,

    Ça suffit assurément,

    Pour effacer le sang,

    Resté sur vos vêtements.

     

    Quelques jours seulement,

    Ça suffit naturellement,

    À essouffler votre cœur,

    De quelques milliers de pleures.

     

    Quelques semaines seulement,

    Ça suffit largement,

    Pour oublier tout le reste,

    Prisonnier du funeste.

     

    Quelques mois seulement,

    Ça suffit fatalement,

    À vous rendre complètement fou,

    En la voyant partout.

     

     

    Quelques années seulement,

    Ça ne suffit pas, malheureusement,

    À cicatriser d’une plaie,

    Qui continue de saigner.

     

    Quelques aventures seulement,

    Ça n’aide pas forcement,

    À oublier le décès,

    D’une personne encore aimée.

     

     

    Une seconde, une minute,

    Votre esprit est en lutte,

    Pour ne plus y penser,

    À cet ultime  baiser.

     

    mirage_expo

  • Commentaires

    1
    jeanmimidariege
    Vendredi 9 Juillet 2010 à 22:35
    Tu exprime la mort et l'absence avec un parfum de nostalgie profonde... tu dis si bien à quel point cette plaie de l'absence ne se referme jamais... de jolis mots pour les êtres chers qui nous ont quittés...
    Respect...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :